Les modalités d’évaluation diffèrent selon qu’elles relèvent de l’université ou de la classe préparatoire.

Les évaluations à l’université

Pour les cours suivis à l’université, les élèves de la classe préparatoire devront passer des épreuves de contrôle continu ainsi que des examens terminaux (aussi appelés « partiels »). Ces partiels ont lieu à la fin de chaque semestre.

Les évaluations en classe préparatoire

Les enseignements dispensés en classe préparatoire donnent lieu à des évaluations régulières.

Les étudiants réalisent des devoirs écrits (trois samedis par mois en moyenne).

Ces devoirs permettent à nos étudiants :

  • D’acquérir une capacité d’analyse plus fine et plus structurée.
  • De s’entraîner sur des sujets de type « concours » afin de mieux cerner le niveau d’exigence des filières les plus sélectives.

La répétition de ces entraînements explique en grande partie la réussite de nos étudiants.

Ces prestations écrites sont précédées d’oraux d’entraînement (aussi appelés « khôlles »).

Les khôlles permettent :

  • De vérifier que le cours a bien été assimilé.
  • D’améliorer les qualités d’expression.
  • D’apprendre à surmonter le stress inhérent aux oraux de concours.

Plus généralement, les khôlles constituent des moments privilégiés car elles permettent aux enseignants de mieux connaître les étudiants et leurs difficultés. Ainsi, les étudiants bénéficient d’un suivi personnalisé : explications des points de cours qui n’auraient pas été compris, conseils pour améliorer sa méthode de travail,… Mais ces oraux sont aussi l’occasion de répondre aux questions des élèves les plus curieux qui souhaiteraient approfondir le cours.

Fermer le menu