Un été australien

Nous avons attendu l’été 2018 toute l’année dernière. Plus précisément, nous avons attendu le 11 juillet 2018. C’était en effet le jour où nous allions embarquer, nous et nos valises presque plus grandes que nous, dans un avion pour Newcastle. Et finalement, sans nous en rendre compte, nous avons très vite parcouru le temps qui nous séparait de ce départ et les 17000 kilomètres de distance. Nous y étions, ça y était, nous allions vivre là pendant deux mois. Et nous l’avons fait ! Nous sommes brièvement devenues des « newies », qui habitaient à hamilton, dudley ou bien the hill, qui mangeaient de la vegemite tous les matins avec un verre de milo avant d’enfiler leur uniforme et de passer  la grille de la Newcastle Grammar School. Nous assistions à des cours d’art, de musique, de théâtre et de cuisine en plus des matières dites « normales ». Nous nous rendions aux mentors, des groupes d’élèves dédiés à la discussion et à la construction de liens, mais aussi aux assemblées au sein de nos maisons respectives et aux messes hebdomadaires. Nous répétions notre chorégraphie pour la compétition de danse entre les maisons Shortland, Hunter, Macquarie et Tyrrell. Nous nous perdions dans les couloirs bleus comme nous nous perdions aussi dans les rues de la ville. Mais il ne se passait jamais très longtemps avant que quelqu’un nous lance un joyeux « g’day mate » et nous remette sur le droit chemin...Nous avons plus tôt dans ce texte utilisé le mot « brièvement », et nous réalisons qu’il est faux : nous sommes rentrées chez nous oui, mais nous rapportons un peu de tout ça avec nous et cette aventure n’est pas finie. Surtout lorsqu’on pense à nos correspondants qui vont à leur tour embarquer dans ce bel avion, en sens inverse, en novembre...

Lou Peron , Marie Robert et Valentine Gitton en 1ère S et L

Voici le discours effectué devant tous les élèves du Newcastle Grammar Scholl :

Bonjour tout le monde,

Cela fait 7 semaines que nous sommes ici ! Et quel magnifique séjour ! Nous avons parcouru 17 220 km, pendant plus de 25h transportant 90kg de bagages en tout, pour enfin arriver ici à Newcastle. Nous sommes très chanceuses d’être là, à l’opposé de tout ce que nous connaissons. Nous avons découvert, une toute autre culture, une toute nouvelle façon de vivre ... la votre ! pleine de positivité, d’amitié, de Vegemite et de Tim Tams. Oui, nous avons eu l’opportunité de goûter des mets australiens comme le Milo, les meat pie, le fairy bread, les Lamingtons, et de nombreuses autres. 

Hier encore, nous étions en train de manger des Tim Tams à la maison sur le balcon, en regardant l’océan. Nous nous sommes,à un moment, regardées et dîtes « Tout cela va nous manquer. Le son des vagues, le coucher de soleil à Bar Beach, les balades à Darby Street, les rires des kookaburras, les soirées à King Edward, les discussions pendant les récréations, la résonance de la musique dans la chapelle, ...tout cela va nous manquer… » Vivre  comme un australien, comme un élève de NGS de 15 ans, va nous manquer.

Durant notre séjour, nous avons remarqué de nombreuses différences entre les systèmes français et australien : nous avons eu l’opportunité de porter  cet adorable uniforme,pendant que nous étudions pendant 6h par jour, à la place de nos 9h habituelles. Nous avons apprécié l’atmosphère chaleureuse et accueillante de l’école à travers les mentors, les assemblées, les maisons, les relations staff/élèves et dernier, mais non des moindres, à travers les évènements que l’école a organisé. Nous avons apprécié des classes de 20 élèves à la place de 35, et aussi de nombreuses matières indisponibles en France. Merci pour tout. 

C’est vraiment difficile de ne pas être mielleuse dans ce genre de situations, mais je veux simplement dire à chacun d’entre vous,  un sincère merci, pour tout ce que vous nous avez apporté, pour la façon dont vous nous avez accueillis dans vos vies pendant ces 2 mois. C’est très dure de se rendre compte que nous n’allons probablement pas nous revoir après notre départ. Mais, c’est bien plus qu’un simple échange, cela a été  une expérience bouleversante, qui m’a fait grandir en tant que personne et qui m’a changé de manières parfois inattendues.

Désolée, je vais être encore plus niaise. Demain, ce sera tellement dure de dire « Au revoir » à tous nos nouveaux amis. Mais même si le temps passe,je vais me souvenir de toute cette énergie, cette atmosphère  chaleureuse et accueillante et tous ces sourires sur vos visages. Cette expérience a changé ma vie … vous avez changé ma vie .
Oui, c’est dure de ne pas être mièvre quand nous fermons la porte de cette dimension que nous avons ouverte. Cependant, je sais que cette porte restera avec nous pendant très longtemps, et qu’elle se rouvrira à chaque fois que nous entendrons une chanson de Sticky Fingers, une citation de Chris Lilley ou juste le mot Australie . Je sais  qu’elle se rouvrira à chaque fois que l’on pensera à vous.  Et je sais que nous la rouvrirons ensemble  quand nous nous reverrons dans1, 3 ou 10 ans. Donc,  plutôt que d’être triste, nous choisissons d’être heureuse, nous choisissons  de dire « A bientôt ».

Adresse

  • 15, avenue Charles Tillon
    35083 - Rennes
  • 02 99 54 44 43
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.